Les problèmes psychologiques et le parcours professionnel

Les problèmes psychologiques et le parcours professionnel

 

La psychologie du travail s’intéresse à la gestion des troubles psychologiques et à la maitrise des situations de stress des salariés, influence sur la personnalité et caractère des acteurs de l’entreprise avec des conséquences qui peuvent être néfaste pour la performance et le dynamisme de l’entreprise.

Conséquence des troubles psychologiques en entreprise

En cas de stress important au sein d’une entreprise, les salariés peuvent développer des troubles de la personnalité. Les conséquences pour l’entreprise elle-même sont importantes au niveau organisationnel et économique. Les salariés stressés vont avoir tendance à s’absenter plus souvent afin de pouvoir échapper à l’environnement néfaste de l’entreprise. Par conséquent la rotation du personnel au sein de l’entreprise va considérablement augmenter, entrainant une perte des compétences. L’entreprise aura du mal à conserver ses employés et à les remplacer en cas de besoin. Le salarié souffrant de troubles au niveau de la personnalité et caractère sera stressé, sa concentration en baisse et en cas de surcharge de travail il sera incapable de gérer la situation et pourra facilement être victime d’un accident du travail. Par ailleurs on constate qu’une entreprise qui n’encourage pas ou ne valorise pas suffisamment son personnel, la motivation de l’ouvrier en souffre avec pour conséquence une baisse de créativité.

 

Personnalité et productivité en souffrance

Le salarié étant démotivé commence à souffrir de troubles psychologiques, il a du mal à définir sa personnalité du fait d’un stress aigu l’empêchant d’être performant au sein de l’entreprise. La qualité de la production s’en ressent et le risque de fautes et de fabrication défectueuse augmente. Une atmosphère de stress négatif s’installe et les bonnes relations entre employés et direction d’entreprise commencent à en souffrir. Le climat social au sein de l’entreprise peut s’envenimer et bloquer le bon fonctionnement de l’activité et des performances de l’entreprise. On assiste alors à la dégradation générale de l’ambiance de travail, la dégradation des compétences de l’entreprise et par conséquent un risque pour la réputation même de la société. Une ambiance de tension extrême est souvent rapidement connue de tous et l’image publique de l’entreprise en est affectée. En résultante on peut parler d’un réel coût économique du stress au travail. Ce chiffre est régulièrement évalué en France par des instances spécialisées comme l’INRS et fait l’objet d’études prenant en compte les frais de santé liés à des troubles psychologiques l’absentéisme, les risques de maladie, l’impact sur la personnalité et caractère du salarié.

Articles similaires